Arbitrage et Avis d’opéré

 Application : échanges de blocs de titres en général de gros volumes entre Institutionnels qui n’impactent pas le marché ni les cours de la valeur échangée et se font discrètement avec peu de visibilité au carnet d’ordres ; cette opération s’exerce sur la même valeur, pour une même quantité de titres, à une même date, et au même cours. comprendre les valeurs boursières.

Arbitrage : mécanisme de décision de tout investisseur en Bourse, qui consiste à choisir parmi un grand nombre de valeurs différentes, celles qui sont susceptibles de monter ou de baisser. Arbitrer revient donc non seulement à choisir un ou plusieurs titres parmi des centaines, mais surtout à anticiper son sens de variation. Arbitrer une valeur par rapport à une autre : vendre une valeur pour dégager des liquidités qui seront réinvesties aussitôt dans une valeur ayant un potentiel plus important.

Augmentation de capital (AK) : opération financière permettant à une société d’obtenir des moyens supplémentaires à son développement. Parmi les différentes options, nous retiendrons l’émission de nouvelles actions pour une entreprise endettée, qui entraîne un risque de dilution important du capital et qui est en général très peu appréciée par le marché (risque supplémentaire de chute du cours et de spéculation baissière sur le titre, au moins jusqu’à l’AK effective).

Avis d’opéré ou avis d’exécution : bordereau délivré par tout intermédiaire ou courtier à l’occasion d’opérations sur les valeurs mobilières sur un compte client. Ce bordereau a valeur comptable et fiscale.